Visa pour la France depuis le Maroc : comment l’obtenir


Pour se rendre en France, et pour circuler librement entre les pays de l’espace Schengen, il faut demander un Visa si vous résidez au Maroc. La demande est simple, mais elle doit se faire au moins 6 mois avant la date de départ. Voici comment obtenir un visa pour la France depuis le Maroc.

Dépôt de dossier de demande

La première étape à ce niveau consiste à prendre rendez-vous avec l’un des centres mis à disposition munie d’une attestation de souscription obligatoire à une assurance voyage en plus du dossier complet. La liste des pièces à fournir se trouve sur le site France-Visas Maroc france-visas.gouv.fr/web/ma. Une fois sur le site, il est impératif de créer un compte et de remplir le formulaire. N’oubliez surtout pas d’imprimer et de signer le formulaire de demande de visa pour le joindre au reste du dossier.

Lors de la pré-inscription en ligne, il vous sera demandé de prendre rendez-vous auprès des services de TLScontact Maroc France. Vous serez donc redirigé vers le site visa-fr.tlscontact.com/ma pour fixer un rendez-vous. Il faut noter qu’il existe au Maroc 7 centres TLS France Maroc ouverts dans différentes villes à savoir : Rabat, Marrakech, Agadir, Fès, Oujda, Tanger et Casablanca. Toutefois, tous centres peuvent être contactés via la ligne téléphonique +212530106500.

Documents à prévoir pour la demande de Visa pour la France

Les documents qui suivent concernent une demande de visa courte durée sur le territoire français. Le visa a alors être accordé pour une durée de 3 mois maximum.

Le dossier de demande de visa doit contenir entre autres un passeport valide qui comporte au moins 2 pages vierges, un formulaire dument rempli et signé, deux photos d’identité récentes et aux normes et des justificatifs d’hébergement en France. On peut présenter comme une attestation d’accueil ou une réservation d’hôtel. À cela, il faudra ajouter le récépissé d’enregistrement de la demande de visa. Vous pouvez par exemple ramener les trois derniers bulletins de salaire, les relevés bancaires ou un justificatif de pension.

Il faut aussi rajouter des justificatifs de l’objet du voyage. Que ce soit une réservation de voyage organisé, une attestation d’une réservation ou pré-réservation de billet aller-retour d’avion. Enfin, il ne faut pas oublier l’attestation d’assurance médicale de voyage.

Tous les salariés qui souhaitent se rendre en France pour une durée supérieure à 3 mois doivent demander le visa de type D ou un visa national. Toutefois, ce visa devra être validé dans un délai maximum de 3 mois une fois que vous arrivez sur le territoire français. Et, une fois que vous avez effectué 1 an sur le territoire, il est impératif de demander un titre de séjour pour poursuivre le séjour.

Le dossier de demande des salariés doit contenir en plus une autorisation de travail obtenue par votre employeur. L’attestation doit être transmise directement à l’ambassade ou au consulat du pays de résidence par l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII). Le salarié doit aussi rajouter la copie des diplômes, une attestation de travail ainsi que des justificatifs de qualification.

L’étudiant qui fait la demande de visa doit rajouter à son dossier une CIN marocaine valide, une attestation de pré-inscription communiquée par l’application Campus France. Il faut préciser que cette attestation doit comporter un numéro d’identifiant Campus France. L’étudiant doit aussi rajouter le justificatif du paiement des frais d’enseignement, total ou partiel. Et, pour les étudiants qui ne suivent pas la procédure, EEF doit également rajouter le dernier diplôme qu’ils ont obtenu.

Il ne faut pas oublier de rajouter une lettre expliquant les conditions d’hébergement (réservation d’hôtel, attestation de l’établissement qui accueille ou une attestation d’hébergement de la personne qui accueille sur le sol français. Si l’étudiant est boursier, il doit aussi rajouter une attestation de bourse. Et, s’il n’y a pas de bourse, une attestation de prise en charge et les 3 derniers bulletins de salaire des parents suffiront.

En tant que fonctionnaire au Maroc, il faut rajouter à son dossier une attestation de fonction, les trois derniers bulletins de paie (originaux) ainsi que les trois derniers relevés bancaires (originaux). Il faut également rajouter une copie recto verso de la carte de la CNOPS, et toute autre preuve de la propriété de biens, que ce soit des immobiliers, des terrains agricoles ou une propriété foncière.

Les retraités de leur côté doivent rajouter les trois derniers relevés bancaires (originaux), une attestation du droit à pension ainsi que la preuve de la propriété de biens ou d’autres moyens de subsistance.

Notez bien que tous les documents en arabe doivent être traduits en français ou en anglais.

Une fois que le dossier a été accepté, le bénéficiaire reçoit une notification via SMS et par email pour récupérer son passeport dans l’un des centres.