Rachat de crédit au Maroc : tout ce qu’il faut savoir


Lorsqu’on a plusieurs crédits à rembourser auprès des établissements bancaires, il est possible de regrouper toutes les mensualités pour payer uniquement une seule mensualité. Ce processus est ce que l’on appelle le rachat de crédit. À quel moment est-ce avantageux de faire un rachat de crédit ? Quels sont les avantages et quels sont les inconvénients de cette pratique ? Cet article vous fait le point sur tout ce que vous devez savoir à propos de la possibilité de rachat de crédit au Maroc.

À quel moment demander un rachat de crédit et comment le faire ?

Que ce soit un crédit immobilier, un crédit de consommation ou tout autre crédit bancaire, il est possible de faire un rachat de crédit bancaire. Le rachat de crédit bancaire peut se faire auprès du même établissement bancaire pour obtenir une renégociation de crédit ou un autre établissement bancaire pour avoir un rachat total de crédit.

Pour être sûr de pouvoir profiter du rachat de crédit, il faut s’assurer que l’opération financière après le rachat est intéressante en termes de taux. Il faut s’assurer aussi auprès de la banque de la réduction du taux de remboursement avant de finaliser le rachat de crédit. Le client doit également s’entendre avec sa banque pour confirmer que les nouvelles conditions seront capables d’amortir le coût de l’opération de rachat de crédit.

Lire aussi :   Simulateur de crédit immobilier au Maroc

Il faut aussi vérifier les clauses des premiers contrats établis avec la banque et vérifier si ceux-ci autorisent la possibilité de rachat de crédit sans que vous n’ayez à payer des pénalités contractuelles. Selon les experts, il est préférable de penser à faire un rachat de crédit quand on se rend compte que les taux d’intérêt baissent depuis la souscription du premier prêt avec la banque.

Quels sont les avantages du rachat de crédit ?

Dans le cas d’un crédit immobilier, le rachat de crédit permet à la fois de rembourser un prêt déjà existant avec une banque et de remplacer ce crédit par un nouveau qui a un taux de remboursement moins élevé, ce qui est donc plus abordable.

Le rachat de crédit permet aussi de réduire la mensualité à verser à la banque puisque le taux est réduit. C’est donc une solution rapide qui aide à baisser les mensualités et d’augmenter son pouvoir d’achat. En effet, en regroupant les différents crédits ou en renégociant son crédit auprès d’une même banque ou d’une autre banque, le montant total de la mensualité va être réduit de manière conséquente, ce qui peut alléger considérablement les charges du client concerné.

Le rachat du crédit bancaire est aussi important pour baisser le taux d’endettement. Ainsi, le client peut se permettre de financer d’autres projets avec le surplus qu’il percevra désormais sur son revenu. C’est aussi un bon moyen de gérer sa trésorerie lors de l’accomplissement des différents projets.

Quels sont les inconvénients du rachat de crédit ?

Même si le fait de renégocier son crédit comporte de nombreux avantages, on peut aussi en trouver quelques inconvénients qu’il est important de connaitre avant de prendre la décision finale.

Lire aussi :   Chèque sans provision au Maroc : ce qu’il faut savoir

En effet, le rachat du crédit peut rallonger la durée du crédit. L’emprunteur va payer des mensualités moins élevées, mais sur une durée plus longue que celle qui avait été prévue dans le premier contrat. Nous rappelons aussi que lorsque la durée de remboursement est longue, le montant du remboursement final devient aussi plus élevé. En plus, si le contrat de crédit ne prévoit pas de possibilité de rachat de crédit, il se peut que l’emprunteur soit soumis à des pénalités qui peuvent être lourdes.

Quelles sont les étapes pour obtenir un rachat de crédit ?

La demande de rachat de crédit doit se faire en suivant un processus bien précis qui peut varier d’un établissement bancaire à un autre. En général, il faut déposer un dossier de demande de rachat de crédit auprès du prêteur initial ou de la nouvelle banque vers laquelle on se tourne. Ensuite, il faut attendre une réponse de principe dans le délai prévu par la banque avant de commencer le montage du dossier. Lors du montage du dossier, il est important de se faire accompagner d’un conseiller commercial.

Ensuite, il suffit d’avoir un préaccord et d’attendre une offre de rachat de crédit. La banque donne ensuite tous les documents attestant l’accord au client afin que ce dernier le signe et le retourne à la banque avec toutes les autres pièces justificatives. Une réponse finale va ensuite être accordée par la banque concernant le rachat.

Quelles sont les pièces à fournir lors d’une demande de rachat de crédit ?

Pour avoir un accord auprès de la banque, il est important d’avoir un dossier complet. Même si la liste des pièces justificatives peut varier d’une banque à une autre, la plupart des banques demanderont tous les documents concernant l’état civil du demandeur. Ainsi, il faut prévoir une copie conforme de la carte d’identité ou du passeport, une copie du livret de famille, un justificatif de domicile récent (moins de 3 mois), une copie de la taxe d’habitation et une attestation de RIB. Les propriétaires de maison doivent rajouter une copie de la taxe foncière.

Lire aussi :   E-commerce au Maroc : le guide complet de A à Z

Pour attester des revenus du client, ce dernier devra rajouter à son dossier les trois derniers bulletins de salaire, une copie du dernier avis d’imposition, une attestation de travail récente, les 3 derniers bulletins de salaire ou les justificatifs de tout autre revenu, les 3 derniers relevés bancaires, le tableau d’amortissement du crédit immobilier ainsi que tous les documents qui montrent la somme restante des crédits à la consommation.

Quels sont les frais que pourrait engendrer le rachat d’un crédit ?

Lorsqu’on entreprend un rachat de crédit, on peut être confronté à des frais à prendre en compte. Si vous faites le rachat d’un crédit immobilier par exemple, il faut prévoir les frais d’enregistrement de l’hypothèque vers la nouvelle entité prêteuse. De même, il faut prendre en compte les indemnités de remboursement de l’ancienne banque. Il est donc important de se renseigner au sujet des frais de transfert d’hypothèque, surtout lorsque la banque choisie par l’emprunteur n’a pas été le prêteur initial.

Articles similaires