Programme INTELAKA : tout ce que vous devez savoir


De nombreux programmes sont mis sur pieds dans le but de financer les entreprises. Le programme INTELAKA a été élaboré suite aux directives royales, et a pour but d’appuyer et de financer les entreprises. Le 03 février 2020 le DG de la caisse centrale de garantie a décliné, lors d’une conférence à Rabat les axes du programme INTELAKA.

Si vous êtes un jeune entrepreneur, une micro-entreprise, ou une PME exportatrice vers l’Afrique et que vous êtes en quête de financement, ce projet INTELAKA vous est destiné et peut vous aider à bien démarrer vos activités. Cet article traitera des informations principales sur le programme ainsi que des offres et des avantages. Nous reviendrons enfin sur la constitution du dossier pour bénéficier des services de ce programme.

Comment se déploie le programme INTELAKA ?

Le programme INTELAKA a été élaboré dans le but d’apporter tout l’appui nécessaire au financement des entreprises. Il concerne les auto- entrepreneurs, les micro- entreprises, les TPE, les entreprises exportatrices vers l’Afrique et les jeunes diplômés. Le programme INTELAKA est aussi porté sur les jeunes porteurs de projets, les petites exploitations agricoles et les jeunes entreprises innovantes.

Quelles sont les offres du programme INTELAKA ?

Le programme INTELAKA s’est enrichi de trois nouveaux produits dans le but de favoriser les entreprises nouvellement créées et les entreprises exportatrices.

Le produit Damane Intelak : le produit Damane Intelak concerne les auto-entrepreneurs, les micros & TPE, l’informel, les petites entreprises exportatrices vers l’Afrique et les jeunes diplômés. Ce programme a une excellente quotité de garantie qui est de 80% des crédits inférieurs à 1.2 million. Et il est orienté vers les entreprises en phase de création ou celles créées il y a plus de 5ans.

Le produit Damane Intelak Al Moustatmir Al Qarawi : ce produit quant à lui, concerne les TPE, les jeunes porteurs de projets, les jeunes entreprises innovantes et les auto-entrepreneurs. Le produit Damane Intelak Al Moustatmir Al Qarawi prend aussi en compte les petites entreprises, les petites entreprises exportatrices vers l’Afrique, les petites exploitations agricoles et les projets bâtis sur l’opération de Melkisation. Nous rappelons que la Melkisation est lorsqu’une propriété d’une collectivité devient propriété individuelle privée.

Le produit Damane Intelak Al Moustatmir Al Qarawi est destiné à garantir des crédits d’investissement. Et il tient aussi compte des crédits à court terme plafonnés à 1,2 million de dirhams.

Le produit financement des Start-TPE : ce produit est également destiné aux TPE, ainsi qu’à tous les entrepreneurs qui ont des idées innovantes. Le produit de financement est relatif aux besoins en fonds de roulement pour les entreprises naissantes. Sur études de dossiers, des prêts d’honneurs sont octroyés ainsi qu’un financement de l’activité sur mesure. Ce prêt d’honneur est plafonné à 50.000 dirhams et le crédit d’investissement n’excède pas les 300.000 dirhams. Le remboursement du financement des Start-TPE s’étend sur une période de 5 ans. Le plus grand avantage de ce produit est que le remboursement se fait sur un taux de 0%.

Avantages et avis du programme INTELAKA

L’un des premiers avantages à citer est que ce programme INTELAKA concerne différentes cibles, ce qui le rend accessible à plusieurs personnes. Que ce soit une entreprise qui a déjà démarré ses activités ou un simple porteur de projet, ce programme est ouvert à tous. Plus encore, aucune garantie personnelle n’est exigée lors du dépôt de dossier. La garantie porte plutôt sur les biens immobiliers ou mobiliers qui ont été financés.

Un autre avantage est que les crédits sont plafonnés à 1.2 million de dirhams avec une garantie de plus de 75%. Quant aux taux d’intérêt, ils sont plafonnés à 2% (TVA non comprise) et 1.75% (TVA non comprise) pour les entreprises agricoles. Les montants de garantie partent jusqu’à 8 milliards de dirhams avec 2 milliards qui sont mobilisés par le fond Hassan II.

Le fonds octroyé est largement supérieur au montant de la garantie. Il peut être 5 ou 6 fois supérieur au montant de la garantie. En effet, avoir un crédit largement supérieur au montant de la garantie vous facilite le remboursement. Un autre avantage est que le programme INTELAKA vise l’accompagnement de 13.500 entreprises additionnelles et la création de 27.000 nouveaux emplois. C’est un programme qui encourage l’entrepreneuriat et ainsi permet la réduction du taux de chômage.

Risque encouru en cas de non-remboursement

Toutefois, malgré sa flexibilité, il est important de s’acquitter de la dette dans les délais impartis. En effet, en cas de non-remboursement du crédit, l’État peut procéder à des poursuites judiciaires très strictes. Il vaut mieux avoir un dossier solide et respecter tous les engagements qui auront été pris. Lorsque le projet n’aboutit pas et que le remboursement ne peut pas être effectué, la banque va saisir tous les actifs donnés ainsi que les autres garanties du projet. En d’autres termes, l’entrepreneur ne va perdre que ce qu’il aura financé lui-même.

Bien préparer son dossier de candidature de crédit bancaire

En fonction de votre activité, vous serez situé sur l’un des trois produits proposés dans le programme : soit le produit Intelak, le produit Damane Intelak Al Moustatmir Al Qarawi ou le produit de financement des Start-TPE. Mais, il faut impérativement que le dossier soit complet avant le démarrage de l’analyse. Le délai prétendu pour avoir une réponse est de 3 semaines. Durant ces 3 semaines, une étude de faisabilité est menée par le GPBM (Groupement Professionnel des Banques au Maroc) pour voir la viabilité du projet.

L’étude de dossier se fait en analysant le marché cible, le produit offert ainsi que sa valeur ajoutée, le prix, le cout de production ou encore la faisabilité technique et les résultats financiers attendus. Après analyse, la candidature peut être rejetée par le GPBM, et dans ce cas, les motifs de rejets sont notifiés à l’intéressé. Si le projet est rejeté, le demandeur ne peut pas faire un deuxième dépôt. Il est plutôt dans l’obligation de recourir à d’autres organisations bancaires. Vous devez donc veiller à ce que votre projet soit techniquement et économiquement solide.

Nous notons aussi que le dépôt de dossier pour toute demande de financement se fait auprès de Bank Al Maghreb pour étude de dossiers ou auprès de la BMCI.

Il peut arriver que l’on soit détenteur d’un projet, mais qu’on ne sache pas comment s’y prendre pour recevoir un accord de la part d’un établissement bancaire, dans ce cas, le détenteur d’idée peut recourir aux services d’accompagnement du programme INTELAKA. Cet accompagnement est effectué par la CRI (Centre Régional d’Investissement), l’ANAPEC ou l’OFPPT. Certains fiduciaires peuvent aussi aider à monter un business plan solide.

Bon à savoir

Un apport en numéraire est parfois exigé aux demandeurs de financement. Le montant de l’apport peut varier entre 10 et 20% du montant exigé selon les établissements bancaires à qui on s’adresse. Même si l’apport n’est pas obligatoire, c’est un critère qui augmente les chances pour le dossier d’être accepté.