Modèle 7 ou modèle J : ce qu’il faut savoir


Au Maroc, il ne suffit pas d’avoir un nom commercial pour prouver l’existence d’une entreprise. Il ne suffit pas non plus de faire connaitre l’entreprise auprès des autorités légales. Au contraire, chaque entreprise commerciale doit avoir un document officiel attestant de son existence, c’est ce qu’on appelle le modèle J ou le modèle 7. Que comporte-t-il dans les détails et comment l’obtenir ? Cet article vous informe sur toutes informations importantes concernant le modèle J.

Qu’est-ce que le modèle J ?

Pour faire simple, le modèle J est un document officiel qui prouve qu’une entreprise commerciale existe et a été déclarée auprès des autorités légales. Ce document officiel fait foi pour la représentation de l’entreprise sur tout le territoire marocain, et au cas où les représentants légaux veulent s’adresser à des institutions ou des établissements de financement.

Ce document officiel est en quelque sorte la carte d’identité de votre entreprise, car il comporte toutes les informations relatives à son existence et les particularités de l’activité exercée. Le modèle J est délivré par le greffe du tribunal de commerce au niveau du registre du commerce.

Que comporte ce document officiel ?

Sur le document modèle J, on retrouve tout ce qui concerne le numéro d’immatriculation ainsi que le greffe d’immatriculation. Le document comporte également la forme juridique que vous aurez choisie pour votre entreprise, que ce soit une SA, une SARL, ou encore un GIE (Groupement d’Intérêt Economique). En plus de cela, ce document officiel présente aussi la raison sociale de l’entreprise. Nous rappelons que la raison sociale est le nom que porte la société, tout comme le nom et le prénom que pourrait porter un particulier.

D’autres données sont aussi affichées sur le document à savoir l’adresse du siège social ou encore le sigle, si l’appellation de l’entreprise est sous forme de sigle. De même, toutes les infos relatives à la date de constitution de l’entreprise ainsi que l’activité principale de la société seront décrites sur le modèle J. De même, vous retrouverez sur le modèle J le montant du capital social de l’entreprise ainsi que l’état des inscriptions faites par l’entreprise. Vous allez aussi y trouver toutes les informations sur l’état civil des administrateurs de l’entreprise et des dirigeants. Le document précise leurs noms, prénoms ainsi que leurs nationalités respectives.

En ayant ce document officiel, on a donc accès à toutes les infos qui concernent la société ainsi que les personnes qui l’ont constituée, associés et représentants légaux. C’est une vraie feuille de route ou une carte d’identité de votre entreprise.

Comment procéder pour obtenir le modèle J ?

Avant d’entamer cette section, il est bon de savoir que l’extrait du modèle J peut être demandé pour une entreprise ou pour une personne physique. La demande se fait au même endroit avec la présentation de quasiment les mêmes documents. Pour obtenir le modèle J, il faut s’adresser au Greffe du Tribunal de commerce, celui auprès duquel l’entreprise a été enregistrée au préalable. Une demande doit être adressée auprès du Greffe en précisant le numéro d’immatriculation RC de votre entreprise.

Que faire dans le cas où on ne retrouve plus le numéro du RC ?

Pour faire une demande de modèle J sans le numéro du RC, il est recommandé de se tourner vers l’OMPIC (l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale). C’est en quelque sorte une sorte de registre central dans lequel vous pourrez rechercher les informations de votre entreprise sur base de sa dénomination sociale. Pour voir sa demande acceptée par l’OMPIC, il faut avoir au préalable un document officiel qui aura été délivré et signé par le Greffier du Tribunal de Commerce. Sans ce document, la recherche ne pourra pas se faire auprès de l’OMPIC ou des autres organismes.

Comment procéder pour la demande en ligne ?

Depuis quelques années il est possible de télécharger un extrait du RC en ligne ou de faire la demande du modèle J. Pour cela, il faut se rendre sur le site des services administratifs en ligne : https://servicesenligne.justice.gov.ma/ puis cliquer sur nouvelle demande.

Une fois que vous aurez entré le code de vérification, vous devez entrer toutes les informations concernant le type de document que l’on recherche, les informations concernant l’entreprise ainsi que le tribunal auquel elle est rattachée. Vous devrez aussi entrer les données personnelles du demandeur avant de valider la demande en ligne.

Combien coûte la demande du modèle J ?

Que ce soit une demande physique auprès d’un tribunal ou une demande en ligne, il sera demandé la somme de 20 DHS pour le timbre qui sera apposé sur le modèle J ou sur l’extrait du registre de commerce.

Lors d’une demande en ligne, il faudra finaliser le paiement en ligne avant de pouvoir suivre toute la demande. Vous saurez ainsi si votre demande a été acceptée et si vos documents sont prêts à être récupérés ou pas.

Combien de temps est valable le modèle J ?

Au Maroc, un modèle J est valable seulement 3 mois après sa date de sortie. Il n’est pas possible d’en faire une copie conforme. Ainsi, dans le cas où vous avez besoin d’une nouvelle copie après 3 mois, il est recommandé de faire une nouvelle demande. Plus encore, si des informations importantes au niveau de la société ont été modifiée, il est préférable de faire une nouvelle demande afin que le modèle J qui sera délivré comporte uniquement les informations actuelles de l’entreprise.

Obligation de toutes les entreprises

Toutes les entreprises qui exercent sur le territoire marocain sont dans l’obligation de s’inscrire auprès du registre de commerce lors de la déclaration de l’entreprise. L’enregistrement au RC peut se faire auprès de la CRI (Centre Régional d’Investissement) en présentant les documents suivants :

  • Une pièce d’identité.
  • 3 copies originales de la déclaration au RC rempli en Arabe.
  • 3 copies originales de la déclaration au RC rempli en français.
  • Deux copies conformes du contrat de bail.
  • Deux copies conformes de l’attestation de domiciliation.
  • Une copie originale de l’attestation d’inscription à la taxe professionnelle.

Il faut noter aussi que la demande d’inscription au registre du Commerce se fait au montant de 150dhs.