Louer un appartement à Rabat : quartiers, prix et conseils


Rabat est une ville administrative qui a moins d’activités économiques comme Casablanca. Toutefois, on y trouve plusieurs administrations, plusieurs écoles et universités qui sont ouvertes à toutes les personnes qui s’y installent. Il faut aussi reconnaitre que contrairement aux grandes villes, les loyers à Rabats sont un peu moins couteux. Mais, pour se loger à Rabat, il faut connaitre les bons quartiers, et s’adresser aux bonnes personnes. Les informations contenues dans cet article vous aideront à bien choisir votre appartement.

Pourquoi louer un appartement à Rabat ?

Louer un appartement à Rabat permet en premier d’avoir accès à toutes les grandes institutions diplomatiques et administratives. En effet, Rabat étant la capitale politique, toutes les grandes administrations s’y trouvent. Plus encore, habiter à Rabat permet de bénéficier des évènements culturels ainsi que des différents sites historiques. Rabat est aussi une ville dans laquelle se trouvent de nombreuses écoles et universités internationales. On y trouve aussi les grandes bibliothèques ainsi que les centres de recherches pour les chercheurs.

Trouver un bon appartement à Rabat

Pour trouver facilement un appartement à louer à Rabat, vous pouvez vous adresser à une agence immobilière. Ces agences vous assurent de vous mettre en contact avec les propriétaires de maison et sont habilitées à vous fournir tous les documents administratifs lors de la location de l’appartement. Il faut toutefois prévoir un mois de loyer à verser à l’agence immobilière pour ce genre de service.

Il est aussi possible de s’adresser aux personnes qui sont déjà installées dans la ville de Rabat. Ce mode de recherche peut être rapide et économique. Toutefois, il faut veiller à ne verser aucune contribution financière tant que le contrat de bail n’a pas été signé avec le propriétaire de l’appartement.

Pour ne pas regretter sa location une fois que le contrat a été signé, nous vous recommandons de bien choisir le quartier dans lequel vous choisissez l’appartement. À rabat, comme dans la plupart des grandes villes, on retrouve des quartiers prisés et des quartiers populaires. À Rabat, les quartiers les plus convoités sont le quartier Bettana, route de Meknès et le quartier bons marché du côté de Salé. Ces quartiers ne sont pas éloignés du centre-ville et sont assez sécurisés. D’autres quartiers résidentiels où il fait bon vivre sont les quartiers Udayas et Hassan, Youssoufia, Mabella, Agdal, Diour Jamaa, la Medina ainsi que les quartiers qui sont situés près de la plage.

On peut rapidement trouver dans ces quartiers des appartements à des prix raisonnables. Mais, si vous aimez les quartiers populaires, vous pouvez vous intéresser aux quartiers comme Takkadoum et Akkari.

Les loyers pour des appartements à Rabat

Les loyers des appartements dépendent du quartier dans lesquels les appartements sont situés, ou du type d’appartement que vous recherchez, si c’est un appartement meublé ou vide ou si c’est un appartement haut standing.

Mais, en général les prix de location des appartements à Rabat commencent à partir de 2800 dhs. Mais si vous recherchez un appartement de trois pièces, les loyers sont entre 3500 et 4500 dhs. Il faut cependant savoir que le prix du loyer à Rabat est augmenté de 10% au minimum après 3 années de location.

Pour valider le loyer, il est important de concrétiser la location par la signature d’un contrat de bail qui reprend tout ce dont on s’est entendu avec le propriétaire. En ce qui concerne le loyer, le nouveau locataire doit aussi s’entendre sur la périodicité de paiement avec le propriétaire. Toutefois, le paiement de la location se fait en général chaque mois.

Procédure à suivre pour louer un appartement à Rabat

La première étape à suivre est de négocier le prix du loyer avec le propriétaire et non avec l’agent immobilier uniquement. Il faut aussi négocier un loyer qui vous permette de payer les différentes factures qui vont venir ensuite concernant les factures et les frais de Syndic.

Avant la signature du contrat, le propriétaire a le devoir de faire visiter l’appartement au potentiel locataire. Il doit également faire un état des lieux afin que le locataire sache à quoi s’en tenir une fois qu’il aura signé le contrat. S’il s’avère qu’il y a des réparations à faire, le propriétaire doit le faire avant la signature du contrat. Toutefois, ces réparations peuvent être effectuées par le locataire (sur demande du propriétaire) et le prix des travaux devra être retiré du prix du loyer par la suite.

Lors de la signature du contrat, les signatures doivent être légalisées et déclarées auprès de la commune urbaine. Il faut aussi que le contrat stipule toutes les informations sur les identités du locataire et du propriétaire, sur le montant du loyer, les modalités de paiement, le prix de la caution qui aura été versée ainsi que les modalités de résiliation du contrat. Il faut rappeler que chaque locataire est aussi assujetti à une taxe pour le loyer qui est égal à 1 mois de loyer.

Une fois que le contrat de bail est signé et que les clés de l’appartement ont été remises au nouveau locataire, il est convenable que les factures de services publics (eau, électricité) soient au nom du nouveau locataire. Pour cela, ce dernier doit remplir un formulaire et le faire signer par le propriétaire. Ce document devra être déposé auprès du bureau local du fournisseur.

Retrouvez un modèle de contrat de bail que vous pouvez télécharger gratuitement.

Quelques conseils pratiques pour être un bon locataire à Rabat

Une fois qu’on est locataire, la loi marocaine exige que le locataire prenne soin du bien et fasse toutes les petites réparations qui sont causées par son utilisation de l’appartement. Il doit par exemple veiller à garder l’appartement vivable. Mais, en cas de grosses réparations ou de modifications à faire au niveau de la plomberie ou des travaux de peinture et de transformation interne des pièces, il faut que le locataire ait l’approbation du propriétaire. Dans le cas contraire, le propriétaire peut demander à son locataire de remettre l’appartement dans son état initial en cas de résiliation. Dans de tels cas, le propriétaire n’est pas obligé de rembourser le locataire pour tous les travaux qu’il aura effectués.