Louer un appartement à Agadir : quartiers, prix et conseils


Comment bien se loger dans une ville balnéaire et touristique telle qu’Agadir ? Si vous souhaitez vous installer dans la région du Souss Massa, cet article vous donne tous les conseils dont vous avez besoin pour trouver un appartement à louer rapidement.

Les différents quartiers d’Agadir

Agadir comporte différents quartiers où il fait bon vivre. Que l’on soit un étudiant, professionnel ou un agent de l’État, il est facile de s’intégrer à la société, peu importe son standing de vie. Les quartiers tels que Founty, la cité Suisse, Anza et Dakhla sont connus pour leurs appartements haut standing pouvant convenir à la haute classe sociale ou à la moyenne classe. On retrouve aussi à Agadir des zones mixtes dans lesquels on retrouve la plupart des administrations et des habitations modernes.

Si vous souhaitez louer un appartement, il est primordial de choisir le quartier dans lequel vous voulez résider. Il faut savoir que les quartiers les plus populaires sont les plus peuplés et aussi les plus vivants, de jour comme de nuit. Les personnes qui ne recherchent pas de calme absolu doivent effectuer leur recherche d’appartement dans ces quartiers.

Choisir son type d’appartement à Agadir

Contrairement aux grandes villes commerciales telles que Casablanca, les quartiers d’Agadir, même ceux qui sont les plus populaires, ne sont pas aussi bruyants. Ainsi, il est possible de trouver des appartements dans la plupart des quartiers et profiter du calme de la ville. Toutefois, pour avoir un calme absolu, il vaut mieux rechercher l’appartement à louer dans une zone résidentielle. Le prix des appartements à Agadir varie en fonction des finitions ou du quartier dans lequel l’appartement se trouve.

Nous rappelons aussi qu’il est important de prendre en compte l’accessibilité des transports en commun, car cela permettra de se déplacer facilement pour rejoindre les écoles ou les entreprises. De même, les familles avec les enfants doivent choisir les appartements qui permettent d’envoyer les enfants à l’école plus facilement.

Il existe à Agadir des agences immobilières qui peuvent vous aider à définir vos priorités en termes de recherche avant de vous présenter les appartements qui vous conviennent. Que ce soit des appartements de 2 ou 3 chambres, des appartements meublés ou vides, des locations d’appartement pour courte durée dans la ville ou pour longue durée, les agents immobiliers sont les bonnes personnes pour vous orienter.

Il est aussi possible de faire appel aux personnes qui habitent déjà la zone d’Agadir, si vous n’avez pas prévu payer un montant à une agence immobilière. N’oubliez pas que la plupart des gardiens de parking et de gardiens de rue ou même les épiciers sont au courant des appartements vides. Ils peuvent parfois vous mettre en contact avec des propriétaires qui mettent leurs appartements en location.

Le prix du loyer à Agadir

Nous rappelons qu’il existe des appartements qui disposent seulement d’une seule chambre. Le prix de location de ce genre d’appartement est de 3000 dhs environ. Un appartement de deux chambres peut par contre valoir environ 5000 dhs comme loyer. Et, un appartement d’environ 5 pièces est mis en location à partir de 6000 dhs et peut parfois atteindre les 10 000 dhs. Nous rappelons que le prix de location ne prend pas en compte le prix des factures et le prix des syndics qui gèrent les parties communes dans les immeubles. Ainsi, chaque locataire doit savoir négocier son loyer pour prendre en compte les autres frais par la suite.

Loyer et contrat de bail à Agadir

Pour qu’une location d’appartement soit valide à Agadir, il faut que la location soit stipulée dans un contrat de bail écrit. La loi ne reconnait pas de contrat qui est sous la forme orale. En plus, il existe déjà un modèle de contrat que le propriétaire peut utiliser avec son potentiel locataire. Toutefois, les agences immobilières ont aussi des modèles qu’ils peuvent utiliser comme contrat de bail. Peu importe le modèle qui est proposé, il faut que le contrat stipule les informations importantes sur les propriétaires, le nouveau locataire ainsi que l’appartement mis en location.

Il s’agit entre autres de toute l’identité du locataire ainsi que toute l’identité du propriétaire. Le contrat doit aussi décrire l’état de la maison au moment de la location ainsi que le montant de la caution qui aura été versée par le nouveau locataire. Il est aussi important d’avoir sur le contrat le loyer tel que décider par les deux parties ainsi que les modalités de paiement. Enfin, il faut également prévoir une clause de résiliation qui prévoit un délai de préavis avant de rompre totalement le contrat de bail.

Une fois que toutes ces informations ont été intégrées, la signature du propriétaire et celle du locataire doivent être légalisées dans l’administration de laquelle dépend l’appartement mis en location.

Retrouvez un modèle de contrat de bail que vous pouvez télécharger gratuitement.

Bon à savoir

Pour éviter que le contrat se refasse chaque année, le propriétaire peut mentionner que ce dernier se renouvelle de manière tacite chaque année. Cela signifie que tant que l’une des parties n’a pas émis le désir de résilier le contrat, ce dernier se renouvellera de manière automatique une fois arrivée à terme.

Le contrat de bail doit impérativement être rédigé en deux exemplaires originaux et une des copies doit être remise au nouveau locataire.

Obligation pour le locataire

Une fois que le contrat a été signé, le locataire a l’obligation de prendre soin de l’appartement qui est mis à sa disposition. Les factures de services publics peuvent aussi être mises au nom du locataire si ce dernier le souhaite. Toutefois, il peut tout de même payer ses factures en conservant le nom du propriétaire sur les factures.

En cas de non-paiement du loyer par le locataire, le propriétaire peut saisir le tribunal qui enverra un avertissement au locataire. Mais, si le propriétaire saisit le tribunal pour réclamer un loyer qu’il a déjà obtenu, le locataire peut à son tour réclamer auprès du tribunal des dommages de la part du propriétaire.

Il faut aussi rappeler que le prix du loyer des appartements subi une augmentation chaque 3 ans. Toutefois, cette augmentation peut être négociée entre le propriétaire et son locataire.