Étudier en Italie pour les marocains : informations, coûts et bourses


Souhaitez-vous vous installer en Italie pour poursuivre vos études ? Si oui, comment obtenir une inscription dans une école italienne ? Comment se préparer sur le plan financier et comment postuler aux programmes des bourses pour les étudiants marocains ? Cet article vous fait le point sur tout ce que vous devez savoir pour bien préparer votre admission et votre installation en Italie.

Connaitre le système éducatif italien

On retrouve en Italie un large réseau d’établissements, que ce soit des universités qui proposent des diplômes ou des écoles assorties de certifications qui permettent d’accéder à des postes. Pour bien vous intégrer en Italie, vous aurez besoin d’obtenir avant tout l’une des certifications attestant de votre niveau de langue. Pour accéder au système de l’enseignement supérieur, les certifications reconnues sont le CILS (Certificato d’italiano come Lingua Straniera), le CELI (Diplôme de Langue et de Culture Italienne) et la PLIDA (Prova di lingua italiana della Dante Alighieri).

En tant qu’étudiant marocain, vous pouvez passer les cours de langue italienne dans différentes universités ou organismes reconnus.

En ce qui concerne le système italien, il faut savoir que le système d’enseignement supérieur est binaire et se compose du secteur non universitaire et du secteur universitaire. On retrouve dans l’un ou l’autre de ces secteurs différentes universités, des écoles, des instituts supérieurs, des universités spécialisées dans l’enseignement à distance, les écoles supérieures, les académies militaires, ou encore les écoles de conservation et de restauration de bien culturel. Ainsi, avant de choisir parmi un établissement, il faut savoir quel est le secteur qui est le mieux adapté pour la formation que l’on veut suivre.

Lire aussi :   Étudier en France pour les marocains : informations, coûts et bourses

En ce qui concerne les diplômes, l’étudiant marocain peut terminer ses études avec différents titres tels que les certificats pour intégrer immédiatement le monde du travail après 2 ou 3 ans de formation (La « laurea di base), la Laurea Magistrale (LM) obtenue 2 ans après le premier certificat, la Laurea Specialistica qui s’obtient après 5 ans d’études (généralement pour les domaines de pharmacie, medecine, vétérinaire ou odontologie). On y retrouve aussi les diplômes pour les avocats, les notaires ou les personnes en enseignement ou en médecine spécialisée (Diploma di Specializzazione), le Master universitaire qui est un diplôme de spécialisation et qui s’obtient 1 an après la laurea ou la laurea specialistica, ainsi que le Doctorat. Toutefois, il faut savoir que le titre de docteur est valable dans le domaine de la recherche scientifique et est accessible par voie de concours.

Vous pouvez aussi vous intéresser aux diplômes d’ingénieur dans les universités ou les facultés d’ingénierie ou à l’enseignement et la formation technique supérieure. Les étudiants marocains qui sont intéressés par le domaine hors universitaire peuvent s’inscrire dans les domaines tels que l’archivage, les arts, la conservation et la restauration du patrimoine culturel, la traduction et l’interprétariat, la paléographie ou la diplomatie.

Admission et inscription dans un établissement en Italie

Pour vous demander une admission dans une faculté, il faut simplement s’assurer que l’établissement auquel vous vous intéressez n’est pas limité par le nombre de places pour le programme que vous recherchez. Ainsi, si vous avez obtenu votre baccalauréat au Maroc, vous pouvez vous inscrire dans un des établissements.

Toutefois, toutes les demandes d’admission doivent passer obligatoirement par l’Ambassade à Rabat. C’est l’ambassade qui est chargée de centraliser les candidatures pour ensuite les transmettre aux universités concernées. Ainsi, il faut être assez précis lors du dépôt de dossier en ce qui concerne l’université cible ainsi que le programme que l’on veut suivre. Pour appuyer le dossier et pour que ce dernier soit transféré au plus vite, l’étudiant marocain doit aussi avoir obtenu son certificat de connaissance de langue italienne correspondant, à moins que l’étudiant ait étudié au Maroc dans un programme purement italien.

Lire aussi :   Campus France Maroc : le guide complet

Pour avoir plus d’informations sur les certificats à passer, nous vous recommandons de vous rapprocher des centres de rabat (Institut Culturel Italien à Rabat) et de Casablanca (Association culturelle Dante Alighieri).

Une fois que l’ambassade aura déposé votre dossier auprès de l’université cible, vous obtiendrez dans l’espace de quelques semaines une acceptation du dossier ainsi qu’une date de l’entretien en Italie. Si l’établissement que vous avez ciblé n’a plus de place pour accueillir les étrangers, elle pourra proposer un autre établissement ou un autre cursus dans la même université.

Avoir un budget conséquent pour les études en Italie

Pour bien financer vos études en Italie, il faut avoir une enveloppe solide. En effet, si vous choisissez de vivre dans de grandes villes telles que Milan, Bologne ou Rome, vous aurez à plus dépenser que si vous êtes dans des villes plus modestes telles que Cagliari ou Naples. Les dépenses dans les grandes villes peuvent facilement atteindre 10 000 euros (environ 100 000 dhs/ an). Nous vous recommandons d’opter pour les colocations afin de réduire au maximum vos frais d’habitation ainsi que vos frais de vie.

Obtention de bourses d’études

Le gouvernement italien propose aux étudiants marocains différentes bourses et aides financières dont le montant peut varier entre 700 et 800 euros (environ 8000 dhs). Ces bourses sont délivrées dans le cadre des cours de diplôme universitaire, des cours universitaires individuels, des cours de langue italienne, des formations de recherche, ou des cours post-universitaires tels que le master ou le doctorat. Ces bourses sont aussi accordées aux Marocains qui s’intéressent aux domaines de haute formation artistique et musicale.

Lire aussi :   Étudier au Japon pour les marocains : informations, coûts et bourses

Vous pouvez aussi vous intéresser aux bourses accordées par l’Ente per le Nuove tecnologie, l’Istituto Superiore di Sanità (ISS), le Consiglio Nazionale delle Ricerche (CNR), l’Agenzia Spaziale Italiana (ASI), l’Istituto Nazionale di Fisica Nucleare (INFN), ou l’Energia e l’Ambiente (ENEA).

Pour tous ces programmes, c’est uniquement la direction de la formation des cadres située à Rabat qui reçoit les dossiers.

En tant qu’étudiant marocain, vous pouvez aussi vous intéresser aux bourses italiennes d’excellence. C’est un programme qui concerne le premier cycle, le Master ou le doctorat, à l’exception des formations de médecine ou les cours de hautes formations professionnelles.

Pour avoir accès à ces bourses, il faut avoir obtenu le diplôme qui permet d’accéder au programme pour lequel on postule, démontrer de sa capacité à parler la langue italienne et être âgé de moins de 36 ans.

Articles similaires