Étudier en Belgique pour les marocains : informations, coûts et bourses


Si vous souhaitez vous installer en Belgique pour continuer vos études, il est impératif que vous ayez en poche votre baccalauréat obtenu au Maroc. Toutefois, il faut savoir avant tout que l’enseignement en Belgique se passe dans trois communautés différentes, la partie française, la partie néerlandophone et la partie germanophone. Nous vous proposons un guide pour vous aider à connaitre le système éducatif belge ainsi que les informations qu’il vous faut savoir pour bien vous inscrire et financer décemment vos études.

Bien connaitre le système d’étude belge

Le système éducatif est presque pareil à celui du Maroc avec des diplômes tels que la licence (communément connu sous le nom de Bachelor) qui s’obtient après 3 ans d’études, le Master après 1 ou 2 ans après la licence et le doctorat qui s’obtient après 3 ans d’études au moins après avoir obtenu le Master. Si vous souhaitez vous inscrire au premier cycle, vous pouvez choisir une formation générale dans la discipline que vous aurez choisie lors de votre inscription.

Tout comme au Maroc, le cycle pour l’obtention du Master est plus spécialisé peu importe le domaine qu’on choisit. Quand il s’agit du doctorat, les domaines de recherches sont encore plus spécialisés, mais doivent avoir une relation avec les faits actuels.

Il faut noter que la langue d’étude en Belgique dépend de la partie dans laquelle vous vous trouvez. En effet, si vous choisissez un établissement dans la région allemande, vous devez absolument parler la langue allemande avant de déposer votre dossier de demande d’admission. Il y va de même pour les parties néerlandaise et française. Pour chacune de ces régions, l’étudiant marocain est obligé de présenter un certificat de langue pour attester de sa compétence. Toutefois, en tant qu’étudiants marocains, nous vous recommandons de vous intéresser un peu plus à la communauté française puisque le français est déjà largement utilisé au Maroc.

Lire aussi :   Campus France Maroc : le guide complet

Il faut savoir que dans la région française de la Belgique, vous pourrez choisir entre environ 20 hautes écoles et 6 universités.

Équivalence et condition d’admission

Si vous avez obtenu tous vos premiers diplômes au Maroc, vous aurez certainement besoin de passer devant une commission d’équivalence. Cette commission vérifiera que le diplôme que vous avez obtenu ainsi que votre niveau d’études correspondent au niveau exigé par les universités en Belgique. Les étudiants marocains doivent donc demander une demande d’équivalence en envoyant leur dossier par courrier à l’adresse du ministère de la communauté française DGEO, précisément au service équivalences à l’adresse Rue A. Lavallée, 1 1080 BRUXELLES. Vous pouvez aussi les joindre par courriel à l’adresse equi.oblig@cfwb.be. Nous vous recommandons de prendre plus de renseignements sur leur site www.equivalences.cfwb.be ou de prendre des infos sur les différents sites des établissements dans lesquels vous postulez.

La demande d’équivalence peut aussi être faite en format papier au niveau de l’un des services à Bruxelles. Toutefois, il est impératif de prendre rendez-vous avant de passer pour le dépôt de dossier. Si vous résidez au Maroc, vous aurez peut-être du mal à vous rendre physiquement pour déposer votre dossier de demande d’équivalence, mais toujours est-il que l’adresse à Bruxelles est : Rue Courtois, 4 – 1080 Bruxelles

Pour avoir la liste complète des documents à fournir pour le dépôt de dossier, il est préférable de vous rendre sur ce lien equivalences.cfwb.be.

Lire aussi :   Étudier au Royaume-Uni pour les marocains : informations, coûts et bourses

Si vous arrivez au niveau de l’inscription, il faut savoir que l’inscription peut se faire par voie postale ou en ligne. Chaque établissement prévoit une procédure particulière ainsi que des exigences qu’il faut suivre à la lettre pour être sûr de voir son dossier analysé et retenu.

Cout des études en Belgique

Pour pouvoir bien vous installer en terre belge, il faut avoir les ressources financières assez conséquentes. Les droits d’inscriptions ordinaires peuvent s’élever à environ 850 euros (environ 8500 dhs) et les droits d’inscription peuvent varier entre 1900 et 3000 euros en fonction de la nationalité de l’étudiant. Nous vous recommandons d’avoir plus d’informations sur le site des établissements que vous visez. Tous les montants à verser lors des inscriptions sont communiqués à l’étudiant lorsqu’il reçoit l’autorisation de s’inscrire.

En plus des frais d’inscription, il faut aussi prévoir des frais de transport, de nourriture, de matériel didactique ou d’assurance. Il faut prévoir autour de 100 000 dhs par an, un peu moins de 10 000 dhs. En tant qu’étudiant marocain, vous devez impérativement être couvert par une assurance maladie-invalidité qui pourra vous prendre en charge durant toute l’année.

Toutefois, pour alléger le poids des études et les frais de vie en Belgique, nous vous recommandons de postuler pour une bourse d’études.

Obtention de bourse d’études pour étudier en Belgique

Pour avoir une liste complète des bourses et des aides mises à disposition pour les étudiants marocains, il faut s’intéresser à la commission universitaire pour le développement (CUD). C’est cette commission qui lance la plupart les bourses et aides financières. Nous vous recommandons de visiter dès le début de chaque année le site de la commission à l’adresse cud.be

Lire aussi :   Étudier en Corée du Sud pour les marocains : informations, coûts et bourses

Les dossiers à fournir ainsi que les conditions d’admissibilité dépendent de chaque type de bourse ou le type de financement auquel on postule. Nous rappelons qu’il faut s’intéresser à la bourse en se basant sur le programme que vous visez, mais aussi la partie belge dans laquelle se trouve l’établissement (partie française ou néerlandaise).

Toutefois, pour toutes ces bourses, l’étudiant marocain qui en fait la demande doit avoir un bon parcours scolaire et doit respecter toute la procédure de demande de bourse, s’il veut voir son dossier accepté.

En tant qu’étudiant marocain, vous pouvez aussi vous intéresser aux bourses proposées par l’administration chargée des relations internationales de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Wallonie-Bruxelles International (WBI). Ce sont des bourses d’excellence pour la plupart et qui est destinée aux étudiants étrangers, dont les Marocains. Toutefois, il faut avoir obtenu un diplôme de Master ou le titre de docteur pour en bénéficier.

L‘étudiant marocain peut aussi s’intéresser aux bourses de recherche de courte durée (1 à 3 mois) et les bourses de niveau doctoral d’une durée de 1 an ou encore les bourses de la coopération fédérale belge qui propose à la fois des bourses d’études et des bourses de stage.

Articles similaires