Les différents taux de crédit au Maroc


Il est plus facile de nos jours de prendre des crédits auprès des établissements bancaires, que ce soit pour des projets immobiliers, des projets automobiles ou des crédits à la consommation. Mais, vu l’affluence des clients auprès des établissements bancaires, ces derniers ont multiplié les offres avec des taux de crédit qui sont à la fois intéressants, mais déroutants pour les novices. Comment choisir entre les différents taux de crédit ou sur quelle durée de crédit s’accorder avec la banque ? Voici quelques informations utiles au sujet des différents taux de crédit au Maroc.

Faire la différence entre taux variable et taux fixe ?

Il est important de connaitre les différents types de taux qui existe aujourd’hui afin de s’aventurer dans un crédit bancaire avec un établissement. De nos jours, la plupart des banques ne proposent pas de crédit à taux fixe, mais plutôt des crédits à taux variables.

On parle de taux fixe pour indiquer le fait que le taux ne va pas varier durant toute la durée du crédit. Ainsi, l’emprunteur peut être certain que le montant de son crédit ne va pas fluctuer, peu importe l’impact des taux du marché. C’est une bonne manière de garantir des traites régulières et de sécuriser l’emprunt sans être surpris par un changement brusque à cause d’impayés. C’est aussi une manière de prévoir l’avance ses dépenses et de mieux organiser ses finances.

Toutefois, en cas de baisse au niveau des taux du marché, la mensualité de l’emprunteur ne sera pas impactée, ce qui est un inconvénient à ne pas négliger lorsqu’on opte pour un taux fixe. Toutefois, il est toujours possible de demander un rachat de crédit pour moduler la durée de crédit ou le montant des mensualités, encore faut-il que le premier contrat de prêt le permette.

Lire aussi :   Ouvrir une boulangerie au Maroc : guide et conseils

Le taux variable quant à lui va changer en fonction des taux du marché. Ainsi, la traite va se réajuster au fur et à mesure selon que le taux augmente ou selon qu’il est revu à la baisse. C’est un taux qui est le plus demandé par les emprunteurs à cause de sa flexibilité. En effet, le taux variable permet de réduire ses mensualités lorsque les taux sur le marché sont réduits. Toutefois, il faut prendre en considération le fait que le taux peut augmenter et cela peut donc accroitre le montant de la mensualité à payer.

Avant de faire votre choix entre taux variable et taux fixe, il est préférable de demander auprès de la banque une simulation qui permet d’avoir une estimation des traites dans les différents cas les plus défavorables. Ainsi, on peut avoir une idée de la plus forte mensualité à payer ou de la mensualité la plus basse dont on peut bénéficier selon les changements de taux.

Selon les experts, le meilleur taux affiché en matière de crédit immobilier est compris entre 4,20% et 4,50% si la durée du crédit s’étend sur 25 ans. Il faut noter que ces taux n’incluent pas le montant des différentes taxes ainsi que de l’assurance que l’emprunteur devra payer.

Conversion de taux

Pour alléger le crédit, il est possible de convertir le taux de conversion afin d’alléger les mensualités ou d’avoir un crédit plus accessible à votre budget. Toutefois, avant de demander une conversion de taux, il est indispensable de calculer les frais concernant les pénalités de remboursement anticipé, les nouveaux frais à régler et aussi les frais des garanties qui vont s’ajouter dans le nouveau contrat. Une fois que l’on a le montant total des frais, on peut avoir une idée plus claire du montant final après la conversion du taux.

Lire aussi :   Ouvrir un cabinet médical au Maroc : guide et conseils

Lorsqu’on est soumis à un crédit qui a un taux de 5%, il est toujours recommandé de l’avoir sous forme de taux fixe. Mais, il faut dire qu’il est quand même rare d’avoir un taux aussi élevé, car la plupart des banques au Maroc proposent des taux qui d’intérêts qui sont en-dessous de 5%.

Choisir le meilleur taux du marché pour son crédit

Pour choisir le meilleur taux lorsqu’on veut prendre un crédit immobilier (qui est généralement assez long), il faut avoir sous les yeux les différentes propositions des banques. Pas besoin de se gêner quand il s’agit de faire des simulations auprès de plusieurs banques. En effet, le fait d’avoir une idée sur le taux que proposent les différentes banques de la place permet de voir le taux qui peut convenir le mieux au budget que l’on détient.

Une fois que vous avez choisi la banque qui vous convient conformément au taux qu’elle propose, vous n’êtes pas obligé d’attendre d’avoir un compromis de vente avant d’entamer les démarches auprès de la banque. En effet, il est préférable d’entamer les démarches en montant le dossier avec l’aide d’un courtier ou d’un établissement bancaire. Il faut demander conseil auprès de ces experts afin d’être sûr de faire une bonne affaire en négociant un meilleur taux.

Pour choisir un meilleur taux pour son crédit, il est aussi important d’avoir un apport financier. Ainsi, on peut avoir un crédit avec des mensualités plutôt raisonnables puisque l’apport viendra combler une partie du crédit.

Lire aussi :   Chèque sans provision au Maroc : ce qu’il faut savoir

Nous rappelons qu’il est aussi possible de choisir un meilleur taux en changeant d’établissement bancaire. Dans ce cas, il faudra simplement faire un rachat de crédit auprès de la banque initial. Il faut tout de même être prêt à payer les frais qui vont suivre le rachat du prêt. Le rachat se fait que dans le cas où on se rend compte qu’un autre établissement bancaire offre de meilleures conditions que la banque avec qui on a déjà entamé le crédit.

Penser à assurer son crédit après avoir choisi le taux

Lorsqu’on souscrit à un crédit bancaire, il faut penser à continuer le remboursement en cas d’invalidité ou de décès. Pour cela, il est bien de souscrire à une assurance auprès de la banque qui propose le crédit. Ainsi, le choix du taux de crédit doit prendre en compte le coût de l’assurance que l’on souhaite payer. Il faut néanmoins souligner que l’emprunteur n’est tout de même pas obligé de souscrire à l’assurance, mais l’idéal est d’avoir une idée sur toutes les offres que proposent les banques afin de choisir celles qui conviennent le mieux.

Dans le cas où vous êtes salarié, il faut également se renseigner au sujet des conventions qui existent entre l’employeur et la banque qui vous propose le crédit bancaire. Dans le cas de l’existence d’une convention, les frais de dossier peuvent être supprimés.

Articles similaires