Créer une société offshore au Maroc : procédure et avantages


Délocaliser toute son entreprise ou une partie de ses activités est une mission rentable pour toutes les sociétés qui s’y adonnent. Toutefois, la délocalisation n’est pas facile et le processus de création d’une société offshore varie d’un pays à un autre. Au Maroc, de nombreuses dispositions ont été prises par les autorités dans le but de faciliter l’installation des entreprises étrangères sur le territoire. Ainsi, on a assisté depuis quelques années à la création de plusieurs parcs offshoring tels que les parcs de Casablanca, Oujda, Fès et Rabat. Que ce soit au niveau de la juridiction ou au niveau des couts d’installation, le processus de création des sociétés offshore a été simplifié. Cet article vous présente en bref les différentes étapes dans la création d’une société offshore et des avantages qu’une entreprise peut tirer si elle est installée sur le territoire marocain.

Quelle procédure suivre pour créer une société offshore ?

La première idée à éclaircir lorsqu’on veut créer une société offshore est de connaitre la forme juridique de la société offshore. En effet, la juridiction marocaine reconnait différentes formes telles que les sociétés limitées par cautionnement, les holdings, les sociétés hybrides ou encore les sociétés à capital social. Toutefois, pour éviter les tracasseries au niveau juridique, il est recommandé de faire appel à un cabinet spécialisé dans la création de sociétés offshore. Une fois le cabinet sélectionné, le dossier de constitution sera préparé.

Ensuite vient le moment de choisir avec précision la structure ou l’activité qui va caractériser la société que l’on veut créer. Il est possible de choisir des domaines variés tels que le consulting, l’e-commerce le télémarketing, la commercialisation de matériel, l’import-export, la prestation de services, le courtage ou encore le commerce international, etc. Que l’on soit freelancer, consultant ou entrepreneur, il est crucial de bien déterminer la structure de la prochaine entreprise afin de suivre la procédure adéquate pour la constitution du dossier.

Lire aussi :   Transmission d'entreprise à titre gratuit : que dit la loi

L’établissement des statuts de la nouvelle société est aussi une étape importante dans la création de sociétés offshore. Les statuts vont dépendre de la juridiction qui aura été choisie et doivent comporter toutes les règles de gouvernance et de gestion de la nouvelle entreprise.

Une fois les statuts rédigés et validés par tous les associés de l’entreprise, il est important de faire la domiciliation de l’entreprise et d’ouvrir un compte bancaire spécial offshore. En effet, un compte bancaire pour une entreprise marocaine ne fonctionne pas de la même façon que celui qui est utilisé par une société offshore. Et, tout cela est régi par des règles internationales ou parfois par des conventions particulières.

Une fois le dossier totalement constitué, il doit être présenté aux autorités compétentes et enregistré également auprès du registre du commerce et de l’administration fiscale pour l’obtention des identifiants fiscaux. À ce niveau aussi, il convient de préciser qu’en fonction de la forme juridique qui sera choisi, les impôts et taxes seront appliqués.

Aucune restriction n’est faite au Maroc pour la création de sociétés offshore en ce qui concerne la nationalité des dirigeants ou la nature des services. Il faut toutefois que ces derniers ne portent pas atteinte à l’ordre public.

Quels sont les avantages pour une société offshore au Maroc ?

La délocalisation a en elle-même des avantages conséquents en ce qui concerne la réduction de cout de transformation et de coûts des différentes charges. Plus encore, le Maroc représente un cadre idéal pour les entreprises qui souhaitent être soulagées des tracasseries de l’administration fiscale et juridiques qui s’avèrent être un casse-tête dans certains pays.

Lire aussi :   La démission : que dit le code du travail marocain

En effet, le Maroc a adopté depuis quelque temps une politique d’ouverture à l’international et cela lui a permis de signer des conventions internationales avec pas moins de 35 pays de continents divers. Ces conventions facilitent donc l’installation d’entreprise étrangère sur le territoire.

Il faut également noter que la main-d’œuvre et le cout d’installation sont accessibles si on les compare à ceux des pays européens. Cela est simplement dû au fait que le cout de la vie au Maroc est moins élevé que celui des pays occidentaux. Ainsi, une entreprise en occident qui crée une société offshore au Maroc fera surement des économies en termes de frais d’installation et de charges salariales et fiscales. La main-d’œuvre proposée au Maroc est donc compétitive en termes de rapport qualité/prix.

Il faut aussi noter que l’administration marocaine est similaire à plusieurs niveaux à celle de la France. Et cela permet aux entreprises françaises de ne pas être totalement dépaysées en s’installant sur le territoire marocain. Il leur suffit de connaitre les quelques différences qui existent au niveau des nomenclatures et de la gestion pour pouvoir positionner le business. Les dirigeants n’ont donc pas à passer plusieurs mois à adapter leur activité au système économique de la société, ce qui leur permet d’être rentables plus vite.

Un autre avantage intéressant pour les sociétés françaises qui crée des sociétés offshore au Maroc est qu’il existe une convention entre le Maroc et la France qui permet aux entreprises de ne pas subir de double imposition. Les bénéfices peuvent donc être rapatriés vers la France avec une fiscalité très basse. La stabilité du pays est aussi un avantage important pour les entreprises étrangères qui souhaitent se délocaliser. En effet, avoir une stabilité au niveau politique rassure les investisseurs étrangers et leur permet de faire des projets d’investissements sur le long terme. Ils peuvent être sûrs d’avoir un retour sur investissement après quelques années de fonctionnement.

Lire aussi :   Quelle amende en cas de retard de paiement de la TVA ?

Le Maroc est également ouvert sur le reste des pays africains, ce qui veut dire qu’en étant installé, on peut également avoir accès aux marchés des autres pays du Maghreb et de la sous-région. Et, pour toutes les entreprises qui prônent la pluralité de culture, le Maroc est une aubaine pour rencontrer une mosaïque de nationalités, des personnes qui peuvent être des ambassadeurs des nombreuses marques à différentes échelles au niveau de la société.

En plus, nous pouvons également relever le fait que le Maroc est un pays en pleine croissance dont le marché n’est pas du tout saturé comme c’est le cas dans certains pays qui sont difficiles à pénétrer. Il y a plus de chances d’avoir une part de marché intéressante. Enfin, disons que le Maroc permet aux nouvelles entreprises d’être exonérées de frais fiscaux, et ce, sur une période de 5 ans à compter de leurs installations définitives. De même, une société offshore n’est pas soumise à la TVA pour les règlements qu’elle reçoit de pays étrangers.

Articles similaires