Créer une holding au Maroc : procédure et avantages


La holding est le fait de fusionner plusieurs différentes activités sous une seule entité juridique. La création de holding a des avantages énormes car ce Hub aide à mieux gérer les rapports ainsi que toutes les transactions qui se font au sein des différentes personnes morales qui sont concernées. Si vous souhaitez créer et installer votre holding sur le territoire marocain, voici tout ce que vous devez savoir.

Quelles sont les caractéristiques de la holding ?

  • Dans une holding, tous les associés sont des personnes morales et non des personnes physiques.
  • La holding est considérée comme la société mère qui détient dans son capital des filiales ou d’autres participations minoritaires.
  • La forme juridique qui convient aux activités au sein d’une holding est la société anonyme ou quelque fois la SARL.
  • La holding dite passive détient et gère en même temps des parts dans d’autres sociétés.
  • Une holding dite active est celle qui effectue des prestations pour ses filiales en plus de détenir des parts.
  • Au niveau fiscal, elle est soumise à l’impôt sur les sociétés peu importe la forme juridique choisie.

Comment créer une holding au Maroc ?

Dans le cas où la holding a choisi d’être une Société Anonyme (SA) le processus de création est le même que la création d’une SA qui n’a pas le titre de holding. Ainsi, il faut :

  • Obtenir le certificat négatif qui confirme la dénomination commerciale.
  • Rédiger les statuts de la Holding par un cabinet d’experts comptables ou un cabinet de conseil.
  • Etablir le lieu de domiciliation du siège de la société mère.
  • Etablir les bulletins de souscription auprès des experts-comptables.
  • Recevoir de la banque une attestation de blocage du montant du capital à hauteur du quart lors de la création. Il faut préciser que le capital pour la création est fixé au minimum de 300 000 dhs. Toutefois, un capital minimum de 3 000 000 dhs est exigé si la holding fait appel public à l’épargne.
  • Faire enregistrer tous les documents auprès des greffes et administrations concernées. Il s’agit d’enregistrer les statuts ainsi que le contrat de bail. Cet enregistrement peur se faire auprès du centre régional d’investissement.
  • Remettre une copie des statuts et du certificat négatif auprès des autorités pour l’enregistrement au registre du commerce. Cet enregistrement donne droit à un numéro d’immatriculation qui fait foi pour que la société commence ses activités en toute légalité.
  • Déclarer la nouvelle société auprès de la CNSS et de tous les autres organismes fiscaux afin d’obtenir les identifiants fiscaux et de bénéficier de la couverture sociale.
  • Bien choisir le cabinet comptable qui sera chargé d’assurer toute la paperasse ainsi que toutes les déclarations à venir.
Lire aussi :   Heures supplémentaires : que dit le code du travail marocain

Il est recommandé de domicilier la holding auprès des sociétés spécialisées dans le domaine. Il faut noter que ces cabinets de domiciliation offrent d’autres prestations qui soulagent les dirigeants en leur évitant certaines tracasseries administratives.

Dans le cas où la holding va avoir dans son capital différentes filiales et investisseurs étrangers, l’apport de ses filiales doit être en devise étrangères. Ainsi, il sera par la suite possible de rapatrier les fonds en passant bien sûr par l’office des changes. Voilà pourquoi il est important de faire des rapports à l’office des changes concernant chaque investissement afin de pouvoir rapatrier les dividendes en fin d’exercice.

Tous les rapatriements de dividendes doivent impérativement être faits dans une devise reconnue par la banque centrale du Maroc.

Quels sont les avantages de la création d’une Holding ?

Les avantages de la holding sont à trois niveaux :

Sur le plan fiscal

  • Exonération de tous les dividendes qui restent dans le « cycle d’investissement ». Toutefois, il faut que ces dividendes ne soient pas également versés à des personnes physiques qui sont associées.
  • Aucune retenue à la source de 15% n’est appliquée sur les dividendes qui sont transmis par une filiale à la maison mère.
  • Une déduction totale est appliquée sur tous les dividendes reçus par la société mère.
  • La création d’une telle société permet de réduire tous les prélèvements fiscaux, ce qui va accroitre la rentabilité ainsi que le flux de transactions. Ainsi, le groupe est mieux armé pour investir dans d’autres secteurs plus alléchants.
Lire aussi :   La spoliation foncière au Maroc : tout ce qu'il faut savoir

Sur le plan de la finance

  • La création de la holding permet d’avoir une bonne gestion du groupe ainsi qu’un bon dispatching des ressources financières.
  • La holding permet aussi d’avoir une vision plutôt stratégique pour chaque filiale.
  • On assiste également à une bonne cohésion et une bonne synergie et synchronisation entre les sociétés qui se sont associées.
  • La holding permet aussi de mieux gérer et d’harmoniser toutes les fonctions supports telles que la gestion juridique, la comptabilité, les services généraux ou encore l’informatique.
  • Cette société est mieux armée pour créer de nouvelles filiales et pour assurer la gestion à tous les niveaux.
  • La holding est aussi plus attractive en termes de financement aux yeux des investisseurs.
  • Elle est une force quand il s’agit d’effectuer des négociations avec des partenaires externes.
  • On remarque une transparence dans l’établissement du bilan comptable et de tous les autres résultats annuels.
  • Puisqu’on a affaire a plusieurs sociétés dans une holding, les négociations auprès des banques est plus facile et plus rentable. En effet, une société toute seule arrive rarement à obtenir le financement qu’une banque propose à une holding.
  • Enfin, ce type de société permet aux filiales de mettre ensemble leur trésorerie à certain niveau et de mieux gérer leurs sorties.
Lire aussi :   Le bail commercial en droit marocain

Sur le plan juridique

  • La création d’une holding aide à mieux gérer les transactions et la transmissions des différentes entreprises qui font partie du capital.
  • Il est aussi possible de mieux maitriser le groupe de filiales en agissant sur l’actionnariat.
  • La holding a aussi le poids pour négocier plusieurs accords au niveau juridiques puisqu’elle négocie pour le compte de plusieurs filiales à la fois.

Enfin, disons que la Holding permet aux entreprises associées de mieux se développer en étant soutenu par des financements conséquents. Toutefois, puisque les comptes seront consolidés, il faut prévoir au moins deux commissaires aux comptes qui seront chargés de certifiés les comptes. Et, cela peut s’avérer un peu plus couteux qu’on ne le pense.

Articles similaires