Carte d’Identité Nationale (CIN) au Maroc : démarches administratives


Comme dans tous les pays, la carte nationale est le document officiel qui permet de justifier de son identité en tant qu’originaire du pays. Au Maroc également, il est délivré à partir de l’âge de 16 ans par les autorités marocaines et sert à passer tout contrôle des forces de l’ordre et de sécurité et tout contrôle administratif où l’on a besoin de justifier de son identité. Il faut préciser que la CNIE devient obligatoire au Maroc une fois que le sujet a dépassé l’âge de 18 ans. Même si ce dernier peut faire la demande à 16 ans, cela ne devient une obligation qu’à l’âge de 18 ans.

La Carte d’Identité Nationale délivrée par les autorités marocaines a une durée de 10 ans et peut être renouvelée en cas de perte ou de changement d’informations personnelles. Pour obtenir la carte lors d’une première demande ou d’un renouvellement, différents documents doivent être déposés selon le cas. Cet article vous détaille les différentes démarches à suivre pour l’obtention de la CIN dans les différents cas.

Première demande de la carte d’identité nationale

Lors d’une première demande de carte nationale d’identité, le demandeur doit constituer un dossier comportant une copie originale d’un extrait d’acte de naissance de moins de mois. Dans le cas où le demandeur n’est pas en mesure de fournir un extrait de naissance récent, il peut présenter une copie du livret de famille. À ce document vont s’ajouter un certificat de nationalité ou la copie conforme d’un acte accordant la nationalité marocaine (pour les personnes qui ont obtenu la naturalisation par exemple). Il faut aussi rajouter dans le dossier un certificat de résidence de moins de 3 mois ainsi que 4 photos d’identité récentes et conformes aux normes.

Lire aussi :   Tout ce que vous devez savoir sur la CMIM

Une fois le dossier constitué, il doit être déposé au service chargé de la CNIE. Il faut noter qu’il y a différents services CNIE sur le territoire marocain et chaque demandeur doit se diriger vers celui dont dépend son domicile. Il faut prévoir également la somme de 75 dhs pour les frais de dossiers. Pour toute nouvelle demande, la DGSN fournit désormais une carte nationale d’identité électronique (CNIE) qui peut avoir différentes mentions facultatives pour indiquer la situation matrimoniale du demandeur.

Toutefois, il faut pour cela rajouter les pièces justificatives telles que la copie de l’acte de mariage ou l’extrait d’acte de décès du conjoint. Ainsi, la carte pourra mentionner les mentions : épouse, veuf ou veuve selon les cas.

Délais d’obtention de la carte d’identité nationale

Lors d’une première demande, il faut attendre environ 4 semaines, soit 1 mois avant d’avoir un retour des services concernés. Si le dossier n’est pas complet, ce délai peut être rallongé de quelques semaines. Mais dans le cas où les documents constituants le dossier sont complets, la CIN sera disponible dans le délai imparti.

Démarche en cas de renouvellement de la CIN

Une fois que la carte arrive à expiration après les 10 de validité, il convient de la renouveler rapidement auprès des services de police. Un dossier doit également être déposé au service chargé de la CNIE. Le dossier de renouvellement de la carte doit contenir un extrait d’acte de naissance récent de moins de 3 mois ainsi qu’un certificat de résidence, 4 photos d’identité ainsi que l’ancienne carte de résidence arrivée à expiration.

Lire aussi :   Visa pour l’USA depuis le Maroc : comment l'obtenir

Dans le cas où le demandeur n’est pas en mesure de fournir un extrait d’acte de naissance, il peut le remplacer par la copie du livret de famille. Attention, il faut aussi se présenter avec l’original du livret de famille, car les autorités peuvent demander l’original pour effectuer des vérifications.

Lors du dépôt, la même somme de 75 dhs doit être versée comme frais de dossiers.

Demande de renouvellement spécial de la carte d’identité nationale

La CIN peut aussi être renouvelée en cas de perte, de vol ou si la carte elle-même a été usée et n’est plus en état d’être utilisée. Le renouvellement de la carte peut se faire dans ces conditions même si cette carte n’est pas encore arrivée à expiration.

Pour renouveler la carte nationale dans ce genre de situation, il faut constituer le même dossier que celui d’un renouvellement normal. Toutefois, en l’absence de la carte originale, puisque celle-ci aura été volée, le demandeur doit fournir une déclaration sur l’honneur qui indique toutes les informations de l’ancienne carte et qui atteste que cette dernière a été volée, perdue ou détériorée.

Il faut également savoir qu’au Maroc la demande de renouvellement est obligatoire pour toute personne qui perd sa carte ou qui se la fait voler. Une déclaration de perte ou de vol ne suffit pas et ne peut pas remplacer la carte lors des contrôles policiers et administratifs.

Lire aussi :   L'âge de retraite au Maroc : ce qu’il faut savoir

Modifications spéciales des informations sur la CIN

Il est impératif de demander une modification des informations qui se trouvent sur la carte nationale : changement d’adresse, changement de nom de famille ou changement de prénom.

Pour tout changement d’adresse, il faut constituer le même dossier que celui d’un renouvellement normal de carte et rajouter au dossier un certificat de résidence qui comporte la nouvelle adresse en plus d’un contrat de bail récent.

De même, pour effectuer des modifications relatives aux informations personnelles telles que le lieu où la date de naissance, le nom de famille ou le prénom, ou encore la filiation et le numéro de l’acte de l’état civil, il faut rajouter au dossier de renouvellement normal une copie originale de l’acte de naissance qui mentionne clairement tous les changements qui doivent être apportés. Pour rendre le dossier plus crédible, il est aussi recommandé de joindre au dossier la décision judiciaire qui atteste du changement qui a été réalisé dans les documents d’identité légaux du demander.

Nous rappelons tout de même que les personnes célibataires détenant la carte ne sont pas obligées de faire apparaitre leurs nouveaux noms de famille sur cette carte une fois qu’elles se marient (surtout pour les femmes). Le Maroc permet à la femme devenue épouse de conserver son nom de jeune fille sur sa CIN ainsi que sur tous ses autres documents administratifs et légaux.

Articles similaires