Tout ce que vous devez savoir sur la CMIM


Parmi les caisses qui interviennent dans la couverture sociale des employés, on retrouve la CMIM. Cet organisme à but non lucratif est une société de personnes régie par le Code de la mutualité. Comment fonctionne-t-il ? Quelles prestations sont proposées aux entreprises et aux salariés et comment y adhérer ?

Administration et fonctionnement de la CMIM

Cette caisse est administrée par des bénévoles et fonctionne sur le principe de la solidarité et de la non-discrimination entre les personnes bénéficiaires de ses services.

Le but principal de la mise en place de cet organisme est de permettre à tous d’accéder aux soins, peu importe l’âge et le type de revenus des uns et des autres. La CMIM a donc pour mission de veiller à la bonne gestion des régimes de prévoyances et risques qui concernent le volet médical de tous ses adhérents. Pour satisfaire le plus grand nombre d’adhérents, la CMIM travaille à adapter ses prestations aux réalités nationales. Ainsi, les services proposés concernent à la foi les salariés actifs, les retraités aussi bien que les ayants droit.

Dans sa quête de démocratisation et de solidarité, la CMIM prône les valeurs de solidarité, de liberté, de démocratie, d’indépendance et de responsabilité. 5 valeurs fondamentales qui lui ont valu le coup d’étendre ses activités à plusieurs domaines, notamment les domaines de la maternité, de la maladie, de l’invalidité, du capital décès et de l’incapacité de travail.

Adhésion des salariés à la CMIM

L’adhésion à la CMIM se fait sans payer de frais de dossier ni de droit d’entrée. L’organisme est ouvert à tous, sans limites d’âge et couvre une large palette de bénéficiaire à savoir les agents actifs et retraités (même les retraites anticipées) ainsi que leurs conjoints sans activité. Les conjoints ayant déjà une activité peuvent être pris en charge uniquement si l’assuré paie en contrepartie une cotisation dans un régime spécial conjoint.

Il faut noter à ce niveau que le conjoint doit être déclaré dans les 30 jours qui suivent la date d’embauche ou de mariage. Passé ce délai, la CMIM se réserve le droit de couvrir le conjoint dans un délai de 6 mois pour la maladie et 10 mois pour la maternité.

Pour déclarer les enfants à charge, il faut prévoir un dossier contenant un certificat de scolarité si les enfants ont atteint l’âge de 16 ans dans la limite d’âge de 25 ans (ce cas concerne tous les assurés qui ont les garanties B, C et D). Les assurés qui on la garantie A doivent prévoir un certificat de scolarité si les enfants ont entre 21 ans et 26 ans. En ce qui concerne les enfants qui présentent un handicap, ils sont pris en charge sans limites d’âge.

Les conditions d’adhésion à la CMIM

Pour adhérer à la CMIM, il faut être un salarié appartenant à une entreprise qui a la qualité de membres honoraires à la caisse et dont les activités sont exercées sur le territoire marocain.

L’adhésion est aussi possible pour les membres de groupement professionnel organisé qui ont aussi la qualité (ou qui pourrait l’avoir) de membre honoraire de la caisse. Nous rappelons que seuls les salariés des entreprises qui sont couverts par une mutuelle ou une assurance privée peuvent adhérer à la CMIM conformément à l’exception énoncée par l’article 114 de loi 65/00 relative à l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO).

Démarche pour obtenir un remboursement à la CMIM

Il faut noter en premier que la CMIM couvre les soins de maladie de longue ou de courte durée.

Toute demande de remboursement doit être faite en envoyant un feuillet médical dument rempli par le médecin traitant ainsi que par l’assuré. Ce feuillet est à retirer directement sur le site de la CMIM. Il faut aussi rajouter au dossier tous les documents relatifs aux examens et analyses effectuées ainsi que les prospectus ou les vignettes des médicaments indiquant les prix et les codes-barres.

Si la demande de remboursement concerne un tiers payant, il faut adresser un décompte accompagné de la facture ou du reçu d’acquittement remis par le professionnel de santé.

Prestation prévue pour les assurés

La CMIM a prévu une couverture et rembourse les frais relatifs aux consultations chez un médecin généraliste ou spécialiste, aux frais d’analyses médicales (radiologie, échographie, etc), aux frais pharmaceutiques prescrits par un médecin, les frais de chirurgie, d’hospitalisation, de maternité, les soins et prothèses dentaires, les cures thermales, la psychothérapie, les injections, l’Optique (verres et montures) ainsi que l’hospitalisation à l’étranger. En termes de prévoyance, la CMIM assure une couverture aux retraités et propose une allocation complémentaire à celle de la CNSS et de l’employeur en cas d’incapacité. L’indemnité totale perçue dans ce cas est de 66% minimum du salaire de référence sur les tranches A+B. Il faut rappeler que la couverture des retraités peut se faire sans que les retraités aient à verser des cotisations si l’entreprise en fait la demande.

La CMIM reverse aussi un capital-décès aux ayants droit en cas de décès du salarié affilié. Ce capital est de 30% du salaire (uniquement concernant la tranche A et B), majoré de 25% par enfant à charge avec un maximum de 6 enfants. Une autre majoration de 50% du capital-décès est accordée si le décès est survenu suite à un accident.

Adhésion des entreprises

Les entreprises qui adhèrent à la CMIM peuvent bénéficier d’une couverture allant de 80 à 100% ainsi que d’une offre santé déplafonnée au 1er dirham. De même l’entreprise obtient une couverture des hospitalisations à l’étranger (coopération avec MALAKOFF-MEDERIC) ainsi qu’un accès à prix réduit à un centre dentaire mutualiste. Les entreprises affiliées assurent aussi à leurs salariés un fond social et un fonds de solidarité.

Les conditions d’adhésion et pièces à fournir en tant qu’entreprise

Pour adhérer à la CMIM, l’entreprise doit avoir un effectif minimum de 30 salariés. Le dossier de demande d’affiliation doit contenir une demande formelle, le bulletin d’adhésion avec la signature du représentant légal de l’entreprise ainsi que les données de l’entreprise présentant le nombre total de l’effectif, les situations de famille de chaque salarié, les salaires, etc.

Différentes prestations proposées aux entreprises

3 types de garanties sont proposées aux entreprises à savoir la garantie « A », la garantie « C » et la garantie « D ».

La garantie « A » concerne le secteur bancaire et propose un taux de couverture de 85% à 100%. Quant à la garantie « C », elle couvre les prestations de soins médicaux et soins pharmaceutiques avec un taux de 80%. Elle permet aussi d’avoir une prise en charge des analyses, radiologie, et hospitalisation. Enfin, la garantie « D » propose les mêmes prestations que la garantie « C », mais avec un taux de remboursement de 85%.

Contact CMIM

  • Tél : 0522 202 420 / 0522 202 429
  • Email : contact@cmim.ma
  • Adresse : 36, boulevard d’anfa Casablanca